Menu de navigation

dimanche 28 avril 2013

Macarons orange et chocolat ( Difficulté *** )

En ce dimanche gris, je vous propose une recette pleine de couleurs, les macarons à l'orange et au chocolat. Les coques sont à l'orange avec un filet de chocolat et la ganache est au chocolat avec des zestes d'oranges.

Pour les coques des macarons rien ne change, il faut commencer par faire sécher 125g de poudre d'amande et 200g de sucre glace sur une plaque au four à 50° pendant 15 minutes.
Pendant ce temps, monter les 3 blancs en neige bien ferme. Pour avoir une jolie couleur orange, j'ai mis du colorant liquide. Saupoudrez 45g de sucre semoule. Battre encore quelques secondes.
Une fois les blancs d’œufs bien ferme, incorporez y le mélange de poudre d'amande et de sucre glace, et des zestes d'orange (plus ou moins en fonction de votre goût, pour moi je mets les zestes d'une demi orange). Toujours bien faire attention à ne pas "casser" les blancs en neige. Ce mélange vous donne la "fameuse" macaronade.

Puis après avoir mis la macaronade dans une poche à douille, il faut les coucher sur la plaque en silicone (ou sur un papier sulfurisé).



Préchauffer votre four à 160°C, mettre en cuisson vos plaques de coques pendant 15 minutes, les sortir du four, les faire refroidir pour les décoller sans les abîmer. Pour cette fois, j'ai eu envie de faire des dessins sur mes coques j'ai donc fait fondre du chocolat avec du lait pour qu'il soit coulant. Je l'ai mis dans une fiole avec un embout fin pour pouvoir dessiner sur les coques.



Pendant ce temps préparer votre ganache, faire chauffer jusqu'à ébullition 20 cl de crème liquide.Dans un saladier, mettre 200g de chocolat noir dessert, verser en trois fois votre crème bouillante sur le chocolat. Déposer vos zestes d'orange sur la ganache et mélanger. Filmer votre ganache et la mettre au réfrigérateur pendant une heure. 




Il ne vous reste plus qu'à assembler les coques deux à deux avec la ganache en son centre. Les mettre au frais pendant 24 heures.


 


Bonne dégustation aux gourmands !

Cécile.