Menu de navigation

dimanche 5 janvier 2014

Galette des rois à la frangipane ( Difficulté ** )

Aujourd'hui c'est le 5 Janvier, et donc c'est le jour de manger la galette des rois, nous on l'aime à la frangipane mais il y a différentes recettes pour la préparer pour tous les goûts.

La galette des rois se déguste lors de l'Epiphanie, normalement le 6 Janvier mais en France on la mange le premier dimanche du mois de Janvier. L'Epiphanie symbolise la fécondité, le  renouveau des richesses terrestres liés au rallongement de l'ensoleillement des journées. Il s'agit à l'origine d'une fête païenne dans la Grèce Antique. Epiphanie signifie "manifestation". Très vite, les chrétiens se la sont appropriée pour symboliser la manifestation de Dieu parmi les hommes. Cette fête célèbre trois  épisodes où Dieu s'est manifesté : l'arrivée des rois mages, les noces des Cana et la date du baptême du Christ dans le Jourdan.
Longtemps, le 6 janvier était plus important que le jour de Noël. Encore en Espagne, c'est le 6 janvier que les cadeaux sont distribués, comme l'avaient fait les Rois Mages.

La galette, de forme ronde et dorée symbolise le retour de la lumière après les longues nuits d'hiver. La fève que l'on insère dans la galette remonte du temps des romains. Elle était alors blanche ou noire et était utilisée pour voter, lors des saturnales de début janvier, et élire le roi du festin. 

La galette à la frangipane viendrait de Marie de Médicis, seconde épouse d'Henri IV, qui, en quittant l'Italie, se fit remettre la recette d'une crème à la poudre d'amande, élaborée par le cuisinier de son plus proche soupirant, le comte Frangipani. La recette plut à la Cour de France et est toujours appréciée de nos jours.


Pour une grande galette de 6 parts minimum :
  •  2 pâtes feuilletées,
  • 140 grammes de poudre d'amandes,
  • 100 grammes de sucre,
  • 2 œufs + 1 jaune d’œuf,
  • 75 grammes de beurre mou,
  • 2 cuillères à soupe de rhum,
  • 1 fève.

Dans un saladier, mélanger la poudre d'amandes, le sucre, les œufs entiers, le beurre mou et le rhum.

Placer une première pâte feuilletée sur votre plaque du four recouverte de papier sulfurisé et la piquer avec une fourchette. Placer votre préparation à l'amande dans une poche à douille et l'étaler en spirale sur la première pâte feuilletée.

! N'oubliez pas de cacher la fève dans votre préparation, car une fois j'ai oublié et une fois la galette refermée c'est trop tard malheureusement !

Recouvrir avec la seconde pâte feuilletée en collant bien les bords des deux pâtes ensemble. Faire un petit trou en son centre pour évacuer l'air entre les deux pâtes.

A l'aide d'une fourchette, faire des dessins sur le dessus de votre galette en forme de rosace (ou autre) et la badigeonner avec le jaune d’œuf.

Préchauffer votre four à 200°C (th 6-7) et enfourner la galette pendant 25 minutes.


Qui a eu la fève chez vous ?

Cécile.